Marche Nature Santé
Marche Nature Santé

VERGONGEAT - 21 mars 2017

Après s’être donné rendez-vous  sur le parking de la Piscine à Vonnas pour pratiquer le co-voiturage habituel et oh combien apprécié de tous, direction fut prise pour la commune de Coligny afin de nous rendre sur le plateau de Vergongeat, lieu du rendez-vous pour notre, maintenant, traditionnelle randonnée du mois de mars à la chasse aux jonquilles ! (non pas aux œufs – c’est encore trop tôt !) quoique il n’est jamais trop tôt pour un peu de chocolat !

Les pancartes mentionnant le lieu de cueillette des jonquilles sont habituellement positionnées en bord de route afin de guider les cueilleurs au plus juste. En ce 21 mars il n’y  plus de pancartes ! Faut-il tourner à gauche, faut-il prendre à droite pour se rendre  sur le plateau ? Y a-t-il encore des jonquilles ?

56 randonneurs (21 pour le premier groupe, 36 pour le deuxième) vont pouvoir constater que d’innombrables fleurs jaunes égaient encore les parterres du Bois de la Serre en ce début de printemps. Il y en aura encore cette année, pour tout  le monde.

Le premier groupe guidé par GéGé et Daniel M. est maintenant parti depuis une heure, quand le deuxième groupe mené par Jean Paul et Daniel A., démarre  sur les chemins quelques peu caillouteux et boueux (il a plu ces derniers jours) du Bois de la Serre.

Tout va bien dans le groupe, les conversations vont bon train, le rythme est convenable, en tout point conforme à la philosophie de cette Rando-Cool, une nouvelle fois concoctée par Jean Paul. Nous cheminons entre 543 et 592 mètres d’altitude, le temps est nuageux, la pluie n’est pas prévue au programme, du moins pour la matinée.

Alors que nous sommes au niveau du hameau de Saint Jean d’Étreux, nous prenons sur notre droite en empruntant quelques parties bitumée, des zones herbeuses ou parfois des sentiers forestiers, il est vrai que nous sommes toujours dans le bois de la Serre, et qu’il nous semble à la lecture de la carte revenir sur nos pas.

Mais que nenni, Jean Paul connait son sujet et GPS en mains, il conduit le groupe depuis Condamines vers le Village de Senaud. La rencontre de « Ivory » et de sa jeune cavalière venant en contresens nous informe d’un centre équestre n’est pas loin.

Une halte au village de Senaud, nous permet de constater que nous sommes maintenant à 440 mètres d’altitude. Des panneaux nous indiquent la direction à prendre, mais ceux-ci ne nous sont pas nécessaires, nos guides connaissent le parcours et savent qu’il nous faut longer la « Longue Raie » afin de nous rendre au lieu-dit « Écuria ».

Le centre équestre est maintenant là et nous dévoile ses enclos pour certains occupés par des paisibles génisses d’une race peu fréquente dans nos contrées. Plusieurs photos nous permettront, dés notre retour, de nous informer de leur origine.

Une salade de pâtes par-ci, un sandwich - jambon/ fromage/endive – par là, quelques anecdotes, un coup de fil à l’autre groupe, un verre de vin blanc, un autre de rouge, un carré de chocolat, une pomme, un peu de gâteau aux noix (une demi part, mais finalement on y revient par gourmandise !) une petite rasade  de l’élixir spécial « Jérémie » et nous voilà prêts  à reprendre la route…..

« Les Monts du Gouilla » sont maintenant à notre gauche. Nous nous dirigeons vers « Thoissia » que nous apercevons au loin, légèrement en contrebas. 

Un chalet récemment aménagé, permet aux randonneurs nombreux sur le massif de bénéficier en cas de mauvais temps de ce local hors-sac. C’est à noter pour une éventuelle prochaine fois.

Notre groupe, parfois compact, parfois étiré en fonction du relief, de la nature du sol ou tout simplement  des désirs de chacun, prend maintenant le chemin du retour en contournant par la gauche le massif du « Gouilla » Nous sommes sur le GR 59.

Une rencontre avec les randonneurs du groupe 1 nous permet de juger de leur état de fraicheur ! Certains semblent avoir chaud, d’autres sont essoufflés. Il est vrai qu’ils viennent de « se faire » une bonne grimpette !

Après quelques échanges, chacun des 2 groupes reprend sa route. Parti avec le Groupe 1, Jean nous fait l’honneur de sa présence pour la fin de cette randonnée.

Nous rejoignons notre point de départ par le bois de la Serre. La cueillette des jonquilles peut maintenant commencer.

Est-ce la présence de Jean maintenant au sein de notre groupe, toujours est-il que telle  une volée de « ptits-zoiseaux », tous les participants de cette rando-cool se dispersent afin de réaliser des bouquets du plus bel effet.

Son bouquet en main, chacun regagne le parking où les participants du groupe 1 arrivés un peu plus tôt ont déjà préparé la traditionnelle collation qui clos cette première rando-cool de la saison.

Nous avons parcouru 13,500 kms, le premier groupe a randonné sur 17,500 km.

Une photo de groupe (bouquet de jonquilles en main) immortalise cette rencontre printanière.

Avant de nous séparer jusqu’à la prochaine fois, nous nous réunissons autour d’un (ou plusieurs !) verres de cidre ou de jus de pomme (Super le jus de pomme Denise !) afin de déguster tartes, gâteaux, bugnes (Merci  Jocelyne) chocolats, et cake aux carambars (pour la recette, Marie-Paule se tient à la disposition de chacun….. mais sachez que le plus long dans la recette est de comprendre les blagues contenues  dans chacun des carambars)

Un petit mot de Jean permet de remercier les organisateurs de ces randonnées  et l’ensemble des participants qui ont contribué à la convivialité de cette agréable journée.

 

Merci à Denis pour le résumé de cette journée bien sympa ....

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Marche - Nature - Santé