Marche Nature Santé
Marche Nature Santé

Sortie du mardi 08/05/2018 Ambronay (01)

              Ce 8 mai 2018, il n’était pas question de capituler. Nous nous devions d’être présents à cette marche inédite,  proposée et reconnue par notre ami Gégé, dans un secteur méconnu pour la plupart  des participants.

                Aux environs de 9 heures, 29 adhérents quittent le parking  de l’Abbaye d’AMBRONAY pour emboîter le pas derrière le guide du jour.  Très rapidement nous quittons la chaussée goudronnée pour emprunter un sentier sec et ombragé en direction de l’Est jusqu’à « Croix Barvet ». Nous laissons quelques habitations sur notre gauche pour suivre une voie empierrée serpentant au milieu de la forêt et atteignons vers 10 heures 30, le lieu-dit « Merland » où un élevage en plein air de porcs  attire notre attention olfactive : un parc de cochons à droite et un autre de cochonnes à gauche. Puis à la sortie de ce petit village c’est un troupeau de vaches de race highland cattle, d’origine écossaise, qui attire l’attention des photographes du groupe. Martine, en s’approchant un peu trop près de la clôture, est en mesure de certifier que cette dernière est bien électrifiée ! Pour les personnes non végétariennes souhaitant déguster  de cette viande goûteuse et savoureuse,   une vente à la « Ferme sur la Tour » est ouverte chaque samedi matin. Bon appétit !

                Nous quittons  les pâturages, pour retrouver la forêt et donc un peu de fraicheur en traversant « Les Boissières ». A 12 heures, nous sommes à mi-parcours lorsque le « chef » décide de la pause déjeuner : mi ombre pour les uns, plein soleil pour les autres.  Inutile  de préciser que l’armistice a été fêté mais avec modération bien entendu. Un petit groupe de vététistes en pleine ascension a bénéficié au passage, de l’encouragement du club.

                Vers 13 heures,  nous  reprenons  notre marche jusqu’au village de DOUVRES que nous  traversons sous un soleil de plomb, remarquant au passage  trois fours banaux implantés dans les différents  quartiers traversés.   A l’issue d’une petite grimpette, bien à l’ombre cette fois-ci, nous retrouvons le sentier emprunté en  début de circuit. Il ne nous reste plus que deux ou trois kilomètres à parcourir avant de retrouver nos voitures vers 15 heures 30.

                Après la photo de groupe, nous quittons nos chaussures de marche, sacs à dos, pour une  visite de l’abbatiale librement accessible comme indiqué sur le site internet.  Nous nous présentons devant l’entrée de l’édifice. Les  portes principales sont entièrement ouvertes, vraisemblablement pour laisser entrer un peu de chaleur. Nous nous apprêtons à pénétrer à l’intérieur lorsque nous sommes hélés par un homme qui, du deuxième étage, nous demande où nous allons ! Il s’agit selon Gégé, du prêtre des lieux. IL nous reproche de ne pas l’avoir prévenu et donc notre manque de savoir vivre. A l’issue de cette bénédiction un peu particulière, la plupart du groupe a préféré s’abstenir de visiter les lieux.

                Un grand merci à Gégé pour ce circuit très agréable, ombragé à souhait et qui nous a permis de parcourir 17 km avec 440 mètres de dénivelé.

 

Résumé de Jean   

                           

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Marche - Nature - Santé