Marche Nature Santé
Marche Nature Santé

SORTIE DU MARDI 23 JANVIER 2018

                                                    JARNIOUX (69) – Les Pierres Dorées

Situé à quelques kilomètres  au sud-ouest de Villefranche-sur-Saône,  JARNIOUX (69) fait partie du Beaujolais des Pierres Dorées qui regroupe 32 communes. Le rendez-vous, dans ce village, reporté d’une semaine par suite d’intempéries, a bien failli être annulé, mais les prévisions de la météo pour ce mardi 23 janvier  laissant entrevoir exceptionnellement un jour sans pluie, il a été décidé de la maintenir.

 

                Vers 9 heures 15, 16 participants ont rejoint le parking de la salle des fêtes, avec seulement 6 hommes qui ne faisaient pas les malins au milieu de cette suprématie féminine ! Dès le départ, c’est une petite « côtelette »d’une centaine de mètres qui s’offre à nous, histoire de s’échauffer un peu, puis  nous empruntons la voie du tacot, cette voie ferrée reliant Villefranche à Tarare, en service durant seulement  33 ans,  de 1900 à 1933. Nous   nous dirigeons ensuite sur notre gauche vers « Belle Barbe »,  « Le Vincent »,  « Le Sou », traversant des paysages vallonnés, jalonnés de vignes, de belles bâtisses en pierre construites autrefois grâce à ces roches calcaires extraites du sol. Chargées en oxyde de fer, elles changent de couleur en fonction des heures de la journée parait-il ! En ce qui nous concerne, nous n’avons pas constaté de différence entre  le matin et l’après-midi mais nous ne sommes pas des experts en archéologie. Au cas où vous les verriez de couleur bleue consultez immédiatement !

 

                Nous rejoignons « Chazier » puis « Régny ». Il est prêt de midi. Au cœur de ce dernier lieu-dit nous décidons de faire la pause casse-croûte car de petites murettes en pierre feront de super sièges pour nos fessiers !  Trois quart d’heure plus tard nous repartons jusqu’à « Collongé le Haut » puis rejoignons « Le Bret », empruntant des sentiers entourés de haies de buis.  Au lieu-dit « Cosset » une croix en pierre datant de 1738 mérite d’être signalée ainsi qu’une Cadole en pierre récemment restaurée. Nous reprenons ensuite la voie du tacot sur plusieurs kilomètres, empruntant cet étonnant  viaduc construit entre deux maisons de caractère, avec vue sur le village de Jarnioux et son remarquable château à six tours des XVème et XVIIème siècle. Nous retrouvons nos véhicules vers 15 heures. Nous avons parcouru 17 km, avec un peu plus de 500 m de dénivelé, sans GPS et même pas perdus !  

 

Résumé de Jean                    

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Marche - Nature - Santé