Marche Nature Santé
Marche Nature Santé

 Sortie du mardi 17/04/2018 Nantuy-Trépont (01)

Le train Fantôme

 

En cette belle journée ensoleillée, avec une température douce qui fait oublier pluie, vent glacial et même neige connus lors des toutes dernières sorties, nous sommes 31 marcheurs au départ de la balade guidée par notre ami Bernard D.
Depuis le pont sur l'Albarine dans le hameau de Nantuy, village de la commune d'Hauteville, le départ est donné pour un très beau circuit au cœur du Haut Bugey, entre Tenay et Hauteville, sur le plateau surplombant le cirque de la cascade de la Charabotte.
Nous évoluons à une altitude moyenne entre 700 et 950 m, sur des sentiers forestiers tantôt empierrés, tantôt tapissés de feuilles mortes plus doux pour nos articulations, souvent dans la forêt qui se réveille tout doucement du long hiver que nous avons connu. Nous ne traversons que quelques rares lieux d'habitation: La Bertinière, Lacoux, … ainsi que Chaley que nous surplombons à l'heure du casse-croûte pris sur le Rocher du Grand Sangle avec en ligne de mire le sommet du Grand Colombier, lieu d'un prochain séjour.


Le côté insolite de cette randonnée se situe dans la traversée de nombreux tunnels d'une ancienne ligne ferroviaire, construite au début du siècle dernier, pour relier Tenay et Hauteville. Le chantier a connu de nombreux aléas : travaux onéreux, infiltrations d'eau, nombreux éboulements dans cette vieille roche calcaire, guerre de 1914-1918. La ligne fut inaugurée en 1933 mais concurrencée par l'arrivée de l'automobile (la SNCF était-elle déjà en concurrence ?), sa fermeture fût décidée en 1936, sans que cette voie n’ait jamais vu passer un train chargé de passagers, d'où son nom de'train fantôme'.

Après cet abandon, les randonneurs ont vite pris possession de ce parcours, les tunnels offrant des points de vue remarquables sur la cascade et le cirque de Charabotte. Nous n'en empruntons que quelques-uns, dont le plus long de 557 m, et parvenons à la partie supérieure de la fameuse cascade marquant le début des gorges du même nom, la plus haute chute de l'Albarine ( 115 m ).

 

Notre balade se termine vers 17h après avoir parcouru 18 km et enregistré un dénivelé de 768 m. Elle se conclut par les applaudissements habituels à destination de notre guide du jour que nous remercions très chaleureusement.
Rendez-vous est donné pour une prochaine balade à Ambronay.
 
 
 

Résumé de France. 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Marche - Nature - Santé