Marche Nature Santé
Marche Nature Santé

Sortie du mardi 17 juillet ONCIEU (AIN)

 

 

             Situé entre Hauteville et ST Rambert en Bugey, à l’écart de l’axe routier qui parcourt la vallée de l’Albarine, le village d’ONCIEU, surnommé le « Diamant du Bugey » a la particularité d’être construit en rond. Selon l’explication la plus plausible toutes les maisons auraient été construites autour d’un verger appartenant au Seigneur d’Oncieu.    

                C’est donc dans ce village pittoresque que nous nous retrouvons pour une marche programmée par notre vice-président Daniel. Nous sommes 23 à prendre le départ, non que dis-je, une vingt quatrième marcheuse  vient d’arriver. Elle avait raté le départ à VONNAS ! Qu’à cela ne tienne, elle est la bienvenue ! Comme dit le proverbe : Plus on est de fous plus on rigole ! Enfin presque car les prévisions atmosphériques annoncent des températures avoisinant 30 degrés et le programme de la journée fait état de 18 km avec 700 m de dénivelé. Avec la TVA habituelle on pourrait facilement atteindre les 20 km !

                Celles et ceux qui suivent  scrupuleusement le programme figurant sur le site  d’MNS constatent très rapidement que le guide du jour a inversé  le sens de la marche.  Il est vrai que dans un village rond il est difficile de trouver le départ ! Aux dires des Onciolans, il y en a qui tournent encore !  Mais en réalité Daniel a étudié le circuit et jugé qu’en fait la montée serait moins abrupte dans l’autre sens. Dès les premiers mètres, nous quittons ce petit village de 97 âmes pour nous engager sur un sentier  ombragé  nous conduisant au lieu-dit « Moment ». Arrêt devant le four banal  datant de 1908, échange de petits en-cas énergétiques, et nous repartons vers « Montgriffon ». Aux environs  de 12 heures 30, un pré ombragé nous accueille pour la pause-déjeuner. Trois quart d’heure plus tard, Daniel sonne le départ  pour « Les Pézières »  commune d’ARANC (avec sa Place aux 4 vies)  que nous traversons avant de rejoindre quelques centaines de mètres plus loin « Résinand les Pézières » où un arrêt s’impose Place du lavoir, place que certains auraient pu appeler « Place du dégazage » !

                En pleine forme, Daniel repart à la tête du groupe jusqu’au Col d’Evosges  situé à 759m d’altitude, puis jusqu’à la Croix nous laissant découvrir la vallée et le village d’ONCIEU.

                Vers 16 heures, nous entamons la partie descendante de cette randonnée avec un petit arrêt au plan d’eau d’Evosges, pour la photo de groupe. Puis, après quelques centaines  de mètres sur une chaussée goudronnée, nous empruntons un sentier serpentant à travers la forêt et reliant le village d’ONCIEU que nous atteignons à 17 heures.

                Avant de nous quitter, nous nous retrouvons tous ensemble à l’auberge du village, avec comme devise : après l’effort, le réconfort.  Un Onciolan  de pure souche, Monsieur FOURNIER-MULLER,  passionné d’histoire locale s’est joint à nous pour nous narrer la vie de ce village classé depuis 1985, ses origines depuis l’antiquité romaine, tout en terminant par une visite de l’Eglise St Laurent (patron des pauvres)  datant de 1840 et de ses richesses : stèles en noyer, ses trois autels recouverts  en marbre de carrare, piéta en bois,…. Il était plus de 18 heures ….. certains étaient déjà impatients de rejoindre leur domicile  … il fallait donc conclure. Merci beaucoup Monsieur FOURNIER-MULLER  pour votre disponibilité qui n’avait d’égale que votre érudition historique locale.

                Merci à Daniel, notre guide du jour pour cette randonnée découverte, pour la plupart.    

Résumé de Jean. 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Marche - Nature - Santé