Marche Nature Santé
Marche Nature Santé

Sortie du mardi 4 juillet 2017. 
Saint Gengoux de Scissé (71).


Ce mardi 4 juillet, la météo nous promet une journée chaude. Pourtant, nous sommes 31 au départ de St Gengoux de Scissé, petite commune située dans le nord du Maconnais. La marche débute dans les vignes très bien entretenues où nous surprenons ici un capucin, là une faisane, dérangés pendant leur repas matinal. Avec leurs enjambeurs, les vignerons élaguent les côtés des vignes ou fauchent entre les rangées.

 

Nous sommes dans une région riche en sources, comme l’indique la carte IGN publiée sur le site par Daniel. Au lieu-dit « le Château », la source est captée dans un puits et s’écoule jusqu’au lavoir pour continuer sous le nom « le ruisseau ». Mais voilà qu’il faut partir à l’assaut des reliefs par des sentiers de plus en plus raides, très souvent ombragés, dans des forêts aux essences diverses, puis de résineux, pour finir par des genêts très drus plus hauts que la plupart des marcheurs.

 Et c’est ainsi que nous parvenons au sommet du Mont St Romain, 579m d’altitude, avec une vue à 360°. La table d’orientation nous permet de repérer le Mont Blanc, La Bresse Louhannaise, Chalon/Saône … (mais pas le château d’eau de Sulignat ! …)

Par une grande descente ombragée, nous arrivons à la Grotte de Blanot, site bien aménagé où nous pouvons pique-niquer, les scolaires présents nous laissant un peu de place. Cette grotte-gouffre s’enfonce à plus de 80m : quel dommage que nous n’ayons pas le temps de faire cette randonnée souterraine !

Il nous faut continuer. On ne va pas au village de Blanot, on monte au Col de la Croix : dur, dur, après le repas ! Mais ensuite nous sommes en crête et à l’ombre. Au lieu-dit « Crue », nous passons près d’un étang couvert de nénuphars et Bernard nous indique que ce fut un haut lieu de la Résistance (il reste quelques ruines cachées par la végétation). 

Maintenant, nous redescendons peu à peu vers notre point de départ. Encore une curiosité à voir : un tunnel souterrain, mais nous ne verrons rien, une porte blindée en interdit l’accès. Sous le coup de la surprise, une petite erreur d’aiguillage nous fait … gagner 300m : personne ne porte plainte ! Il nous reste à traverser les vignes pour retrouver les voitures.

Merci Bernard, Alain et Daniel (guidage à 3, avec passage de relais) pour ce magnifique parcours bien ombragé. Votre repérage a porté ses fruits, tant il était facile de passer à côté de chemins pris dans la végétation. Nous avons parcouru 18,100 km, pour un dénivelé de 600m.
Résumé de Annick

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Marche - Nature - Santé